Skip to content

Recette du crabe imaginaire et son écume de métastases

03/10/2011

Ingrédients :

– Un beau crabe vif et bien rouge déniché au fond d’une grotte utérine, ce sera toujours plus glamour qu’un psoriasis ou qu’une ch’touille

– Une grappe de métastases récidivistes, c’est gore mais ça parle à tout le monde

– Une pointe de talent lyrique déguisée en volonté de combattre, I’ll fight ‘till I’ll die

– Une ou deux selon les goûts absences prolongées non détaillées, ni programmées et ni justifiées

Cuisson : 2 mois de mijotage à feu très doux

Préparation : Le talent de la malade imaginaire réside en sa capacité d’improvisation et d’adaptation, signe de son grand instinct de survie blogosphérique

Repos : alternance de périodes de silence et d’ultraactivité

Pas-à-pas :

Commencez par parler d’un rendez-vous important à venir dans quelques semaines, c’est bien connu : les grands spécialistes de la médecine française sont très demandés.

Continuez par insinuer commentaires après commentaires que grâce à la vie blogosphérique, vous trouvez la force de faire face aux coups durs de la vie. Votre passion de cuisiner vous maintient dans l’action et vous empêche de broyer du noir.

Le jour J, montrez-vous très reposée. Laissez entendre que vous avez dû prendre un relaxant musculaire à la réputation anti-dépressive pour ne pas vous présenter stressée à la consultation et donc, risquer de fausser le diagnostic. Laissez des instructions à une ou deux personnes que vous qualifierez formellement de confiance pour gérer votre blog – et vos comptes associés sur les réseaux sociaux en votre absence – si celle-ci doit se prolonger. Prenez soin de transmettre des codes d’accès erronés.

Laissez passer une semaine de silence total, même auprès des personnes à qui vous avez délégué la gestion de votre blog. Profitez de cette période pour surveiller anonymement le buzz qui monte qui monte autour de votre absence, ramdam largement amplifié par l’inquiétude des personnes à qui vous étiez supposée déléguer la responsabilité de votre blog et qui ont la naïveté de croire qu’elles ont mal compris vos instructions.

Cette période de repos sera d’autant plus importante si vous constatez que plusieurs personnes évoquent la « dure épreuve » que vous êtres en train de passer, que vous les manquez et qu’elles pensent très fort à vous.

Au bout de ce mijotage, envoyez des messages chuchotés courts et évasifs à vos personnes de confiance « très fatiguée, pas le temps d’expliquer, lundi je me remets en marche ». Vérifiez aussitôt comment le bouche/stylet à oreillette s’emballe et jubilez.

A votre retour à la lumière, postez une recette régressive, un dessert chocolaté par exemple. Expliquez que vous aviez besoin de cuisiner quelque chose de roboratif et réconfortant après cette dure épreuve sans « jamais rentrer dans les détails » pour épargner tous ceux et toutes celles qui se sont inquiétés pour vous.

Répondez individuellement à tous ceux qui vont ont témoigné soutien et encouragement pendant votre absence. L’étape est laborieuse mais indispensable pour démontrer votre reconnaissance, vos interlocuteurs se sentiront flattés, importants et récompensés de leur fidèlité. Rappelez commentaire après commentaire à quel point vous avez l’intention de ne pas vous laisser abattre et que jamais vous n’auriez imaginé  recevoir autant de preuves d’amitié, oui, car dans la blogosphère comme dans la vie réelle, les épreuves révèlent la vraie nature des gens. Au besoin, changer votre pseudo en lui ajoutant en suffixe ou  préfixe le terme « fighting » ou « plus combative que jamais ».

Laisser décanter la situation pendant une semaine, le temps de recevoir les fameux résultats d’analyse. Montrez-vous particulièrement joyeuse et laissez entendre que vous avez soudoyé votre voisin hachischien, avec votre pré-traitement, c’est la seule façon « naturelle » que vous ayez trouvé pour vous relaxer un peu. L’usage de substances interdites par la loi vous sera pardonné étant donné les circonstances.

Cette recette est inspirée par une certaine Carla-La-Guerrière-Plus-Combative-que-jamais qui a mené en bateau des centaines de personnes pendant des mois. En tant que telle, elle a disparu de la blogosphère quand son imposture a été mise à jour. Elle a eu son heure de gloire  quand elle a déclaré dans une interview en direct et en prime-time que soutenir un candidat du Jeu en montant et en animant une plateforme de soutien l’avait aidé à ne pas se laisser abattre, le moral étant un élément important dans le combat contre un telle maladie.

Si vous y voyez quelque ressemblance avec une histoire actuelle, ce serait une pure coïncidence révélatrice de l’universalité des méthodes des imposteurs. Je regrette profondément d’user d’humour pour une histoire qui à la base ne devrait pas faire rire. Mais même Desproges riait de son cancer, alors…

Publicités
10 commentaires
  1. Malgré le vent contraire, je serai sur le plus joli des nuages cette nuit et je passerai t’apporter un peu de douceur. Je décrète l’heure de l’apéro ouverte et sancerre un grand verre à ta santé ❤
    Douchka

  2. Une nouvelle Salomé?

    • Je ne connais aucune Salomé, cette Carla a sévi sur Internet il y a 2 ans. Mais en même temps, que cette imposture minable ne soit pas unique ne m’étonne pas, hélas.

  3. Pour avoir vu mon mari souffrir, se battre faire preuve d’un courage hors norme jour après jour pendant 9 mois.
    Pour avoir vu son regard sur ses enfants, plein de tendresse d’amour et de colère parce qu’il ne saura jamais quelle vie les attendait
    Pour avoir vu mon mari mourir à 50 ans alors qu’il avait plein de projets
    Pour le chagrin de mes enfants tous les jours, depuis trois mois
    Je ne parle même pas du mien
    Pour tout ça j’ai envie de dire à ces gens qui « s’amusent » à faire semblant je ne vous souhaite rien, surtout pas de connaitre cette souffrance, je ne suis pas du genre œil pour œil, mais je leur dis mon profond dégout et mon mépris.
    Mais user d’humour pour raconter cette histoire est la meilleure façon de faire face et de supporter l’ignominie de ces gens. C’est ma façon à moi aussi de me battre chaque heure du jour
    a bientôt de te lire.

    • Je fais partie de cette population qui n’a pas encore, de près ou de loin, assister aux ravages physiques et psychologiques de la maladie. Mais j’ai suivi et me suis émue de tous les témoignages spontanés de douleur et de courage, des vrais, qu’a suscité cette Carla avec son imposture. Elle a leurré des centaines de gens en appelant à leur compassion, il va de soi que quand le pot aux roses a été découvert, elle a disparu, même pas de honte, j’en ai bien peur. J’ai lu alors beaucoup de rage de la part des témoins qui avaient manifesté leur soutien, je te comprends. J’ai hésité avant de raconter cette histoire, mais son ignominie ne mérite pas le silence.
      Il est des moments de la vie où il faut se montrer fort pour tous les autres, surtout pour les enfants qui doivent être épargnés des saloperies de la vie.

  4. melodie68 permalink

    J’ai lu ton article avec beaucoup d’attention et je trouve cette histoire vraiment déplorable, que des personnes puissent agir ainsi alors que d’autres souffrent vraiment comme le dit bm dans son témoignage. De tels agissements existent certainement plus qu’on ne le pense et sous de multiples formes et doivent être signalés et connus de tous afin que des personnes fragilisées à un moment ou un autre de leur vie puissent en être préservées. Il faut malheureusement de tout pour faire un monde, merci à toi d’en avoir parlé et bonne journée 🙂

  5. J’ai du relire par deux fois cet article pour être sure d’avoir tout compris…

    Pour avoir été touchée de près par le crabe, pour avoir croisé son chemin plusieurs fois, pour avoir soutenue des personnes que j’aime dans ces épreuves.

    Parce que je crains un jour de devoir l’affronter de face, la génétique c’est moche dans ces cas là.

    Parce que des personnes sont sensibles au sort des autres personnes.

    Merci pour cet article et pour dénoncer ce comportement…

    Maintenant, quelqu’un sait-il pourquoi cette (jeune?) fille a t’elle agi ainsi? Outre le fait de créer le buzz sur la toile, peut-être a t’elle recherchée (de façon très malsaine c’est certain), une attention qu’elle n’a pas, un réconfort dont elle a besoin?

    Je ne cautionne pas du tout ce comportement, mais je me pose des questions quand à cette personne… Peu-être que je ne devrais pas et qu’elle (il??) a fait ça dans le seul but de se faire connaitre à tout prix.

    Une chose est sûre, je ne souhaite à personne de connaitre cette situation, de croiser le chemin du crabe, de près ou de loin…

    Au plaisir de te lire.

  6. je découvre via hellocoton ..
    une atmosphère qui respire le vrai le vécu, j’aime beaucoup
    je me suis abonné à la newsletter pour des visites régulières

  7. Comment peux t’on plaisanter avec la maladie ! je trouve ça vraiment lamentable !!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :